Ecole à distance pendant le confinement –en Essonne , Une classe ce1 Ce2

Accueil Forums Confinement Ecole à distance pendant le confinement –en Essonne , Une classe ce1 Ce2

  • Ce sujet est vide.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #264
    Bernadette Paradis
    Invité

    Plusieurs familles ont plusieurs enfants d’âge scolaire.
    2 familles n’ont qu’un téléphone pour recevoir le travail.
    6 familles n’ont pas d’imprimante.
    D’autres sont tombés rapidement en panne d’encre ou de papier.
    Je ne sais pas encore qui est équipé d’une webcam pour la classe virtuelle. Les parents n’ont pas tous répondu à mon mail.
    Pour mettre en place le travail scolaire à distance, il a d’abord fallu enregistrer toutes les adresses mails des parents de nos élèves.
    Devant les difficultés à déchiffrer les adresses, les envois échoués … j’ai appelé les parents avec mon téléphone personnel. Comme il fallait que les parents puissent me rappeler, je n’ai pas masqué mon numéro.
    Lorsque les moyens numériques de distribuer le travail ont été mis en place, j’ai détaillé le travail à faire, consignes, références aux leçons apprises et aux connaissances sur lesquelles s’appuyer.
    La première difficulté réside dans la qualité de lecteur des parents et des enfants.
    Si je détaille trop les explications, il y a trop d’écrit et il n’est pas lu !
    Même des consignes simples pour indiquer où se trouve le travail à faire (dans un cahier…) n’ont pas été lues et des enfants se sont trouvés en difficultés à faire un travail sur une image réduite que j’avais mise pour que les parents sachent à quoi ressemblait le travail….
    Lorsque j’ai pu distribuer des photocopies la deuxième semaine, certains enfants ont été
    complètements perdus, faisant des exercices dans le désordre … par absence de lecture du descriptif quotidien.
    Lorsque plusieurs parents posent la même question et que j’écris une réponse collective, certains ne se sentent pas concernés par la réponse et ont le sentiment que je leur réponds pas.
    Ces difficultés se règlent par téléphone et par des échanges personnalisés. J’ai du faire de la classe virtuelle personnalisée, avec l’appui du téléphone pour le son, pour un enfant.
    Dans la famille d’un élève de CE2, il y a 4 enfants. Il est l’aîné. Sa soeur est en CE1, un petit frère est en maternelle et il y a un bébé.
    Pour permettre aux enfants de travailler, il n’y a que le téléphone mobile de la maman sur lequel elle reçoit les travaux pour ses enfants.
    Pas d’ordinateur, pas d’imprimante.
    Elle n’a pas la disponibilité pour aider ses enfants. Elle n’a pas le temps pour m’envoyer des photos des travaux de son fils. Quelle aide puis-je apporter ??
    Une élève de CP, dans une fratrie de 3 enfants, est en grande difficulté.Sa maman en est consciente et fait tout ce qu’elle peut pour l’aider. Mais il y a aussi les deux autres enfants à s’occuper et elle travaille ainsi que son conjoint.
    D’une façon générale, les parents des élèves de CE2 semblent peu regarder le travail produit par leur enfant : Le travail est souvent mal écrit, peu soigné, avec de nombreuses fautes de copie ou dans l’entraînement demandé.
    Je redis fréquemment que l’écriture doit être réalisée dans le respect de la forme et de la taille des lettres, donc sur cahier ou copie ; que le travail de géométrie doit être fait à la règle, avec un crayon très bien taillé, sur feuille banche … mais ces consignes sont trop peu respectées.
    J’ai le sentiment que beaucoup de parents ne savent plus ce que veut dire attitude scolaire …
    Notre obligation :
    – avoir un contact téléphonique avec chaque famille toutes les semaines
    – mettre en place une classe virtuelle par l’intermédiaire du cned.
    J’ai du acheter une webcam et faire se déplacer un livreur.
    Tous les enfants qui n’ont pas les équipements ne pourront pas bénéficier de la classe virtuelle.
    Je vais devoir probablement, comme mes collègues, faire des enregistrements audio-visuel, pour
    que les enfants puissent profiter des enseignements : en effet, on nous demande de ne plus être dans
    l’entraînement mais de reprendre des notions nouvelles…
    Perspectives :
    un stage de remise à niveau pour 2 CP et 3 CE2
    Relancer tous les parents qui n’ont pas répondu à ma question sur leur équipement en webcam
    Expliquer le déroulement de la classe virtuelle
    Prendre des rendez-vous avec des petits groupes d’élèves en fonction des disponibilités des parents et de la disponibilité des outils informatiques, s’ils sont en télétravail.
    Continuer à téléphoner à des familles avec lesquelles le lien scolaire est insuffisant voire absent.
    Faire remonter les difficultés avec les familles, à ma directrice.
    Tout cela reste insatisfaisant et très frustrant.
    Et ces « harcèlements » de parents fragilisent la relation familles / enseignants
    Claire

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.