Témoignage Céline, Enseignante maternelle

Accueil Forums Confinement Témoignage Céline, Enseignante maternelle

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #208
    clotilde granado
    Admin bbPress

    Pour ma part, je me suis mise en lien avec tous les parents de mes élèves, déjà pour m’assurer que les familles vont bien…  Mais tous n’ont pas accès aux ressources que j’envoie par mail, d’une part parce que certains n’ont pas une maîtrise suffisante de la langue française (orale ou écrite), d’autre part parce que certains n’ont pas de matériel, aussi simple nous paraisse t-il (crayons, ciseaux, colle…).

    J’ai depuis hier envoyé des documents sous forme MP3 à écouter (je chante, je récite l’alphabet, je dis la comptine numérique…) mais est-ce que tout le monde les écoute ? Je ne sais pas… J’ai peu de retour des familles, et c’est compliqué d’appeler, je ne veux pas être intrusive, et les parents ont parfois des grands à gérer, les lycéens et collégiens paraissent prioritaires…. pour le travail scolaire.

    Je fais de mon mieux, et cela demande beaucoup de temps de mettre en place des outils différents, ludiques, accessibles sans imprimante. Notre conseillère pédagogique a mis en place des outils d’aide sur le site de la circonscription sur TRIBU, c’est bien, et nous échangeons au quotidien avec les collègues des idées, des supports, des nouvelles… Il faut cependant ne pas se perdre dans tout ce qui est accessible, garder la tête sur les épaules, faire preuve de bon sens… et ne pas totalement paniquer face à une situation qui nous dépasse… 

    Je pense aussi aux équipes éducatives qui n’auront peut-être pas lieu, pour deux petites filles de ma classe, en grande difficulté et qu’il est impossible de maintenir en maternelle car elles n’ont pas de handicap mais pour qui le CP est difficilement envisageable alors qu’elle n’ont pas le « niveau » de moyenne section…. Même si je ne suis pas une farouche adepte du redoublement, je sais pour l’avoir conseillé il y a quelques années -c’était encore possible à l’époque- que cela a permis à un de mes élèves de grande section de reprendre pied et de réussir par la suite sa scolarité en élémentaire (c’est la plus belle victoire de ma carrière, je dois l’avouer…)

    Mais bien sûr nous n’étions pas préparés à cette crise, nous n’avons pas anticipé cette longue fermeture des écoles sans quoi mes élèves seraient partis avec au moins un minimum de matériel….
    On ne peut pas demander aux parents de se substituer aux enseignants et pourtant c’est bien ce que nous leur demandons actuellement…. personnellement je me sens coincée… et cela est anxiogène pour la maîtresse que je suis…

    Bravo à vous, les parents, qui tentez de relever ce défi avec brio, bravo à vous, mes amis Vincent et Elodie, qui, je le sais, mettez tellement de coeur et d’intelligence à épauler vos filles scolairement…
    Je ne peux que, encore et encore féliciter et encourager ceux qui m’envoient des photos de leur enfant en activité, qui prennent le temps de jouer avec eux, de discuter, de lire des histoires…

    Moi, j’aimerais tellement faire plus … mais sans sortir pas moyen d’épauler ceux dont l’école est la plus éloignée, une fois de plus…. Je suis preneuse de vos idées, bien sûr !

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.