Témoignage d’un grand-père, militant Quart Monde

« Elle avait besoin de sa structure de l’école parce que dans la structure de l’école il y a une pédagogie à laquelle ils sont habitués, il y a un cadre auquel ils sont habitués. Ils ont dans leur tête ce qu’il faut faire pendant la classe. Il y a des règles à tenir, des choses à faire qui sont bien établies et, d’un seul coup, on les coupe comme ça. Faire les devoirs à la maison, faire les leçons à la maison pour des jeunes enfants jusqu’en CM2, moi je trouve que c’est compliqué » (un grand-père, militant Quart Monde, avril 2021)